OFFRE NOUVEAUX CLIENTS : -10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE AVEC LE CODE NVX10 ! (conditions)

Fermer le panneau

Produits de nettoyage &
Emballage alimentaire professionnels

Lessive liquide, nappe en rouleau, savon mains, dégraissant cuisine...

La désinfection dans les métiers de la santé et de la beauté

Tout savoir sur la désinfection



Les métiers de la santé et de la beauté sont des secteurs d’activité avec de nombreuses contraintes en termes d’hygiène et de désinfection. En tant que professionnel, il en va de votre santé, de celle de vos patients/clients, de votre image et de votre réputation d’assurer une propreté irréprochable dans vos locaux.

Toutes ces règlementations doivent être respectées à la lettre afin d’éviter tout risque de contamination et de propagation de virus ou de bactéries.

Que vous exerciez dans un cabinet médical, un hôpital, une maison de retraite, un cabinet dentaire, un centre d’esthétique, un salon de coiffure, une clinique vétérinaire… découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la désinfection.

La désinfection


Avant de désinfecter vos locaux ou votre matériel de travail, il est essentiel de bien les nettoyer.

Il est très important de faire la différence entre l’étape du nettoyage et l’étape de la désinfection. Le nettoyage consiste à éliminer les souillures macroscopiques, c'est-à-dire les saletés qui se voient à l’œil nu. À l’inverse, la désinfection a pour but d’éliminer les microorganismes sur une surface, c'est-à-dire ce qui ne se voit pas.

Les désinfectants sont soumis à des DLUO (date limite d’utilisation optimale) afin de conserver leur qualité.

Pour limiter les risques de contamination et de propagation de bactéries ou de virus, il est primordial de désinfecter l’intégralité de vos locaux et de votre matériel mais aussi de fournir les EPI (équipements de protection individuelle) nécessaires à vos équipes. Pour les métiers du secteur de la santé, les sols, les plans de travail, le petit matériel, les poignées… sont des vecteurs de transmission importants. Pour les métiers de la beauté (salon de coiffure ou de massage, centre esthétique, institut de manucure, barbier…), les comptoirs, plans de travail, tables de massage… représentent des risques de transmission élevés mais les outils les plus petits ne doivent pas être négligés (ciseaux, peignes, serviettes, spatules, pinceaux…). Outre les salles de consultation, les salles d’attente doivent aussi être bien désinfectées.

Les biocides

Pour assurer un niveau de protection élevé pour l’homme, l’animal et l’environnement, les produits désinfectants doivent obligatoirement être biocides. Un biocide est une substance ou une préparation destinée à détruire, repousser ou rendre inoffensif des organismes nuisibles par une action chimique ou biologique. Sa molécule doit être au préalable validée par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation afin d’être certifiée biocide.

Les biocides utilisés dans la désinfection sont classés TP1 (produits destinés à l’hygiène humaine), TP2 (désinfectants et produits algicides non destinés à l’application directe sur des êtres humains ou des animaux), TP3 (hygiène vétérinaire), TP4 (désinfectants pour les surfaces en contacts avec les denrées alimentaires ou les aliments pour les animaux) et TP5 (eau potable). Il est formellement interdit de commercialiser un produit désinfectant si son principe désinfectant n’est pas certifié biocide.



Les normes de désinfection


Les désinfectants sont aussi soumis à des normes de désinfection. Les normes CEE sont considérées comme des normes de désinfection sous certaines conditions : le type de souche/microorganisme (bactéricide, virucide, fongicide, levuricide), le temps de contact, la température et la présence d’autres substances pouvant interférer. Certains désinfectants peuvent répondre à différentes normes en fonction de leur concentration.
• EN 1040
Essai quantitatif de suspension pour l’évaluation de l’activité bactéricide de base - Phase 1. Souches de référence : Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus.

• EN 13727 + A2

Essai quantitatif de suspension pour l’évaluation de l’activité bactéricide en médecine - Phase 2, étape 1. Souches de référence : Pseudomonas aeruginosa, Staphy-lococcus aureus, Enterococcus hirae, Escherichia coli (mains uniquement).

• EN 14561
Essai quantitatif de porte germe pour l’évaluation de l’activité bactéricide pour instruments utilisés en médecine humaine - Phase 2, étape 2. Souches de référence : Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus, Enterococcus hirae.

• EN 1499

Lavage hygiénique des mains - Phase 2, étape 2. Contamination artificielle des mains de 12 à 15 volontaires par Escherichia coli.

• EN 1500
Traitement hygiénique de mains par frictions - Phase 2, étape 2. Contamination artificielle des mains de 18 à 22 volontaires par Escherichia coli.

• EN 12791 + A1
Désinfection chirurgicale des mains - Phase 2, étape 2. Traitement des mains propres de 23 à 26 volontaires. Évaluation d’un effet immédiat après la désinfection chirurgicale des mains et d’un effet rémanent après le port de gants chirurgicaux pendant 3 heures après la désinfection.

• EN 1276
Essai quantitatif de suspension pour l’évaluation de l’activité bactéricide des antiseptiques et des désinfectants chimiques utilisés dans le domaine de l’agroalimentaire, dans l’industrie, dans les domaines domestiques et en collectivité - Phase 2, étape 1. Souches de référence : Pseudomonas aeruginosa, Escherichia coli, Staphylococcus aureus, Enterococcus hirae.

• EN 14476 + A2
Essai quantitatif de suspension pour l’évaluation de l’activité virucide dans le domaine médical – Phase 2, étape 1. Souches de référence : Poliovirus, Adénovirus, Norovirus murin et Parvovirus (uniquement pour les tests à une température ≥ 40°C et pour les textiles).

• EN 13697 + A1
Essai quantitatif de surface non-poreuse pour l’évaluation de l’activité bactéricide et/ou fongicide des désinfectants chimiques utilisés dans le domaine de l’agroalimentaire, dans l’industrie, dans les domaines domestiques et en collectivité - Phase 2, étape 2. Souches de référence : Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus, Enterococcus hirae, Escherichia coli, Candida albicans et Aspergillus brasiliensis ou C. albicans seul (levuricide).

• EN 16615
Méthode d’essai quantitative pour l’évaluation de l’activité bactéricide et levuricide sur des surfaces non poreuses, avec action mécanique à l’aide de lingettes dans le domaine médical (essai dans 4 zones) - Phase 2, étape 2. Souches de référence : Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus, Enterococcus hirae et Candida albican.

• EN 14348
Essai quantitatif de suspension pour l’évaluation de l’activité mycobactéricide des désinfectants chimiques utilisés en médecine humaine - Phase 2, étape 1. Souches de référence : Mycobacterium avium, Mycobacterium terrae ou M. terrae seul (tuberculocide).

• EN 1275
Essai quantitatif de suspension pour l’évaluation de l’activité fongicide ou levuricide de base - Phase 1. Souches de référence : Candida albicans, Aspergillus brasiliensis ou C. albicans seul (levuricide).

• EN 13624
Essai quantitatif de suspension pour l’évaluation de l’activité fongicide ou levuricide en médecine - Phase 2, étape 1. Souches de référence : Candida albicans, Aspergillusbrasiliensis ou C. albicans seul (levuricide).

• EN 1650
Essai quantitatif de suspension pour l’évaluation de l’activité fongicide ou levuricide des antiseptiques et des désinfectants chimiques utilisés dans le domaine de l’agroalimentaire, dans l’industrie, dans les domaines domestiques et en collectivité- Phase 2, étape 1. Phase 2, étape 1. Souches de référence : Candida albicans, Aspergillus brasiliensis ou C. albicans seul (levuricide).

• EN 14562
Essai quantitatif de porte germe pour l’évaluation de l’activité fongicide ou levuricide pour instruments utilisés en médecine humaine - Phase 2, étape 2. Souches de référence : Candida albicans, Aspergillus brasiliensis ou C. albicans seul (levuricide).


Quels produits utiliser pour une désinfection en règle ?


Afin de réaliser une désinfection conforme aux règlementations de votre secteur, il est important d’utiliser correctement le bon produit en vous protégeant et en respectant un protocole sanitaire strict. Cela vous permettra de limiter les risques de propagation de virus et de bactéries. Les catégories de produits suivantes sont importantes et sont à adapter en fonction de votre métier et de vos contraintes.

Sur notre site produitsentretien.fr, vous trouverez la documentation technique (fiche technique, fiche de données de sécurité) de chaque produit accessible et téléchargeable gratuitement.

Le bionettoyage

Éliminez rapidement tous les risques infectieux grâce à des produits désinfectants certifiés biocides. Choisissez des références avec des normes CEE de désinfection correspondant aux exigences de votre métier : EN 14476, EN 1650, EN 1275, EN 13697… Les produits biocides sont spécialement conçus pour notamment  éliminer les souches de bactéries, virus, fonges et levures. Ils permettent de respecter à la lettre des protocoles d’hygiène et de désinfection stricts.

Les désinfectants que vous trouverez sur notre site ont, pour la plupart, des actions combinées (détergent + désinfectant, détartrant + désinfectant, dégraissant + désinfectant). Ils s’utilisent simplement avec des dosages précis et différents en fonction des actions de désinfection souhaitées. Nous vous proposons des produits concentrés en bidon de 5 L ou directement prêts à l’emploi en pulvérisateur de 750 mL.

Les EPI

Avec des équipements de protection individuelle professionnels, vous assurez un environnement de travail sûr à vos équipes. Vous réduisez ainsi le plus possible l’exposition de vos collaborateurs à des agents physiques, chimiques ou biologiques nocifs.

Choisissez des références conformes à la directive européenne 86/686 comme les gants, les masques, les charlottes, les surchaussures, les bavoirs, les blouses, les manchettes, les gants de toilette… À usage unique, ces protections permettent de limiter fortement la propagation de bactéries ou virus


L'hygiène des mains

L’hygiène des mains est primordiale afin d’éviter la transmission manuportée de microorganismes. C’est pour cela qu’en milieu médical, le lavage des mains est la 1ère mesure de lutte contre les infections nosocomiales. Afin de garder une bonne hygiène des mains, il est important de les laver régulièrement avec de l’eau et du savon, pendant 60 sec, en pensant aux ongles et aux avant-bras.

En cas d’absence de point d’eau, il est également possible d’utiliser du gel hydroalcoolique. Ce dernier doit contenir entre 60% et 70% d’alcool pour être conforme aux normes bactéricides, levuricides et virucides. Il peut notamment être utilisé avant et après un soin, en entrée et sortie de pièce. Pour les métiers de la beauté, il se posera idéalement dans l’entrée de l’établissement ou sur un comptoir d’accueil pour permettre aux clients de se désinfecter les mains dès leur arrivée.

Découvrez notre article pour assurer un lavage des mains efficace.


La désinfection du linge

Souvent oubliée mais pourtant essentielle, la désinfection du linge nécessite des produits particuliers avec des normes règlementées. Vêtements, serviettes, draps de table de massage, cape de coupe, draps de lit, lavettes… tous vos textiles doivent être passés en machine avec des lessives désinfectantes. Souvent utilisés par les centres esthétiques et les salons de coiffure, les assouplissants désinfectants rendront votre linge plus doux, souple et agréable au toucher.


Le papier d'essuyage

Afin de limiter les risques de contamination croisée, il est possible d’utiliser du papier d’essuyage à usage unique. Cela vous permettra d’assurer une bonne désinfection de vos surfaces. Le papier est également préconisé pour l’essuyage des mains. C’est bien plus hygiénique qu’une serviette en tissu où les microorganismes disposent de l’humidité nécessaire à leur développement.

Pour certains métiers où l’hygiène prime sur l’expérience sensorielle (dentiste, médecin, kinésithérapeute, sage-femme…), les draps d’examen en rouleaux sont recommandés. Ils sont disponibles en différentes largeurs et matières. Attention, cela ne dispense pas pour autant de désinfecter les tables d’examen.


Les protocoles de nettoyage


Pour une hygiène et une désinfection irréprochable de vos locaux, il est nécessaire de mettre en place un protocole de nettoyage adapté à votre établissement et à vos besoins. Chaque plan d’hygiène est différent et répond à des exigences strictes afin de garantir votre sécurité, celle de vos collaborateurs et celle de vos clients/patients.


Un plan HACCP peut être mis en place plus simplement en suivant 7 étapes clés :

•Analyser les risques,
•Déterminer les points critiques,
•Définir les limites critiques,
•Établir un système de surveillance des points critiques,
•Établir des actions correctives à mettre en place quand la surveillance indique une déviation par rapport à la limite critique définie,
•Mettre en place des procédures de vérification du bon fonctionnement de la méthode HACCP,
•Établir un système documentaire (registre où seront conservées les preuves de la maitrise du point critique),

Ces étapes doivent être respectées pour éliminer le maximum de risques.

Le plan HACCP permet notamment d’identifier et limiter les risques de contamination et de les maitriser en cas de déviation. Il explique simplement à toute une équipe les zones à nettoyer/désinfecter et les produits à utiliser avec leur mode d’emploi. Votre plan de nettoyage doit être mis à jour régulièrement et à chaque changement (changement de produit, d’équipe, de procédure, de composition de produit…). C’est un document très pratique et essentiel dans les secteurs de la santé et de la beauté.

Afin de vous aider dans la mise en place d’un protocole de nettoyage, notre équipe d’experts vous accompagne en déterminant vos besoins et les produits nécessaires et élabore gratuitement un plan adapté à votre établissement. Pour obtenir votre plan, contactez-nous directement à l'adresse contact@thouy.net.
Date de publication : 15/12/2021
Conseils par des experts
3200 palettes en stock permanent
Spécialiste des produits personnalisés
Livraison offerte dès 100€ HT
Délai de livraison : 4 à 6 jours ouvrés