OFFRE NOUVEAUX CLIENTS : -10% SUR VOTRE 1ÈRE COMMANDE AVEC LE CODE NVX10 ! (conditions)

Fermer le panneau

Produits de nettoyage &
Emballage alimentaire professionnels

Lessive liquide, nappe en rouleau, savon mains, dégraissant cuisine...

Guide d'entretien : le code couleur

Les codes couleur du nettoyage


Lorsque vous nettoyez vos surfaces, certaines règles essentielles d’hygiène doivent être respectées. La mise en place d’un code couleur en fait partie. Cela vous permet notamment de garder un haut niveau d’hygiène et d’éviter la propagation des germes. C’est un système utilisé dans tous les domaines/secteurs : hôpitaux, bureaux, collectivités, maisons de retraite, restaurants…

Quelle que soit votre activité, la propreté de vos locaux doit retenir toute votre attention. Pour vous aider, nos experts vous expliquent ici comment mettre en place un code couleur de nettoyage et vous donnent des exemples à adapter en fonction de vos besoins. 

Qu’est-ce qu’un code couleur de nettoyage ?


Le matériel de nettoyage peut constituer un vecteur important de contamination croisée. Qu’est-ce que cela signifie ? En nettoyant, par exemple, la cuisine avec le même matériel que les sanitaires, le risque de contamination de cette première par les germes de ces derniers est important.

Il est donc fortement recommandé de mettre en place un code couleur. C’est un principe très simple qui consiste à attribuer une couleur donnée à une zone à nettoyer bien identifiée en fonction de son potentiel de contamination. Vous attribuerez par exemple une couleur au matériel permettant de nettoyer les sanitaires et une autre à celui pour les surfaces comme les poignées de porte ou les bureaux.

Son application permet d’identifier les différents matériels à utiliser en fonction de la zone que vous nettoyez et donc de ne pas utiliser les mêmes partout afin de garantir une hygiène optimale. Avec un code couleur, les contrôles par des organismes extérieurs seront également facilités.

L’application de ce procédé est d'ailleurs fortement conseillée pour les sociétés de nettoyage professionnelles et les collectivités.

Comment le mettre en place ?


Mettre en place un code couleur de nettoyage est très simple. Premièrement, vous devrez repérer et délimiter les différentes zones à nettoyer en fonction de leur localisation ou de leur risques de contamination. Ensuite, il faut attribuer une couleur de matériel à chaque zone.

Par exemple, le rouge pour les zones à haute charge, bactériologique telles que les toilettes, le jaune pour les lavabos et douches, le vert pour l'hygiène en cuisine, le bleu pour les surfaces à faible risque de contamination comme les bureaux ou les surfaces vitrées.
Ceci n’est qu’un exemple, à vous de déterminer votre propre code couleur en fonction des zones à nettoyer et des risques de contamination. Il n’existe aucune norme ou réglementation vis-à-vis de l'attribution des couleurs. L’essentiel est que tous les intervenants et les agents de nettoyage aient accès à votre code couleur et sachent l’appliquer.

Une fois que vous avez défini ces spécificités, il vous suffira de vous équiper avec du matériel de nettoyage adapté à vos besoins. C’est un système simple à comprendre et rapide à mettre en place.

A quel matériel appliquer un code couleur de nettoyage ?




Un large panel de matériel de nettoyage peut être utilisé dans le cadre de la mise en place d’un code couleur : balais, lavettes, flacons… Sur notre site, vous pourrez retrouver :

• les lavettes : elles sont indispensables pour nettoyer toute sorte de surfaces et d’objets (plan de travail, poignées, robinetterie, chaises…).

• les manches à balai : s’il est difficile d’avoir des têtes de balai à la couleur de votre code, il est bien plus facile et économique d’adapter le manche. Leurs embouts de couleur vous permettront de les repérer facilement.

• les mops : vous vous êtes peut-être déjà demandé à quoi pouvaient bien servir ces petites languettes de couleur ? Au code couleur de nettoyage ! Coupez les languettes inutiles afin de conserver uniquement la couleur attribuée à votre zone de nettoyage.

• les têtes de pulvérisateur : grâce à leurs couleurs différentes, vous pourrez décider d’affecter un flacon à chaque zone ou même de choisir une couleur pour un produit particulier (ex : tête bleue pour le détergent de surface, tête verte pour le nettoyant vitres, tête jaune pour le désinfectant…).


Pour un nettoyage irréprochable et une facilité de repérage, il est donc recommandé d’avoir plusieurs lavettes, balais… Si vous pensez que cela représente un coût supplémentaire, détrompez-vous. Le matériel de nettoyage aura un usage moins intensif et durera plus longtemps.


Date de publication : 09/02/2022
Conseils par des experts
3200 palettes en stock permanent
Spécialiste des produits personnalisés
Livraison offerte dès 100€ HT
Délai de livraison : 4 à 6 jours ouvrés